Habitation
25 novembre 2021

Œuvres d’art et assurance : 3 choses à savoir

Vous l’aimez contemporain ou issu d’anciens maîtres ? Quelles que soient vos préférences en art, dès que les œuvres sont acquises, il est évident de devoir les protéger. Une idée fausse porte à croire que les œuvres d’art sont couvertes par les contrats d’assurance habitation standard. Or, ces contrats excluent habituellement les œuvres d’art ou limitent la couverture. Voici tout ce qu’il faut savoir pour protéger votre collection.

1.      Des dommages propres aux œuvres d’art

L’art est un capital financier pas comme les autres. Sa valeur peut être importante et évolue généralement avec les années. L’investissement se révèle parfois très lucratif, mais il demande une attention particulière.

Les œuvres sont des biens matériels qui peuvent subir des dommages physiques. Elles peuvent se casser, se dégrader, se déchirer et se détériorer de toutes sortes de façons, volontaires ou accidentelles.

Il existe en plus un certain nombre d’aléas qui échappent au contrôle du collectionneur tels que des dommages lorsque les œuvres d’art sont transportées, encadrées, entreposées ou manipulées par d’autres personnes.

Mais, plus que tout, ce qui rend l’art différent à assurer, c’est son caractère irremplaçable. Lorsqu’une pièce est perdue, endommagée ou volée, elle ne peut rarement être remplacée en raison de sa nature unique.

La seule façon de protéger la valeur financière de ces investissements est avec une assurance dédiée, telle que « Fine Art by Hiscox », disponible chez Foyer.

2. L’assurance Fine Art offre plus qu’un dédommagement financier

Au fil du temps, à mesure que certaines compagnies d’assurance ont eu un intérêt grandissant pour la préservation des objets artistiques, celles-ci sont devenues des acteurs incontournables pour garantir le patrimoine de l’art.

Nous prodiguons des conseils pour répondre aux besoins des collectionneurs, des investisseurs et du commerce de l’art. Le rôle de l’assureur est essentiel pour faire face aux dommages, pour résoudre des problèmes, pour fournir des recommandations, ainsi que pour accroître la sensibilisation à l’entretien, aux réparations et à la restauration des œuvres.

De nombreuses histoires illustrent à quoi une œuvre d’art peut être soumise. L’une d’elles concerne un tableau de Pablo Picasso intitulé Le Rêve. Le collectionneur et magnat du casino, Steve Wynn, aurait conclu un accord privé pour vendre l’œuvre d’art à Steven Cohen, gérant d’un important fonds d’investissement, pour un prix record de 139 millions d’euros. Mais la veille de la transaction, Wynn donne un coup de coude accidentel au tableau qui déchire la toile sur près de 20 cm. La vente est évidemment annulée. Heureusement, le tableau étant assuré, cette œuvre a pu être réparée par les meilleurs restaurateurs d’œuvres d’art. Cohen a finalement acheté la toile 7 ans plus tard lors d’une vente publique au prix de 155 millions d’euros. Le rêve, malgré son accident, est à ce jour l’œuvre la plus chère de Picasso.

Ce type d’accident est bien réel et peut donc se produire, le rôle de l’assureur est de fournir les moyens financiers pour la restauration des œuvres.

3. Une assurance pour œuvres d’art par rapport aux autres assurances

La plupart des assurances habitation sont conçues uniquement pour se prémunir contre certains événements tels que l’incendie, le vol et les dégâts des eaux. Un contrat d’assurance Fine Art, en revanche, peut aussi couvrir les frais d’expertise, les objets nouvellement acquis, le transit international, etc.

Les contrats conçus pour les collectionneurs, tels que « Fine Art by Hiscox », se souscrivent en complément d’une assurance habitation standard. Cette assurance se présente sous la forme d’un contrat tous risques pour les meubles, bijoux, objets d’art et de collection. Ceux-ci sont couverts contre les dégâts des eaux, dommages accidentels, vol, incendie, mais également lors des manœuvres spécifiques aux objets d’art, comme les déplacements pour des prêts à des musées, des expositions ou durant leurs séjours chez un restaurateur d’art.

Choisissez votre assurance d’œuvres d’art auprès d’une compagnie en qui vous avez confiance

L’assurance des œuvres d’art est un segment spécifique de l’assurance. Ce type d’assurance spécialisée exige une compréhension du besoin, et l’accès à des spécialistes dans les domaines de l’évaluation, de la conservation, des installations de stockage d’œuvres d’art.

Nous avons donc choisi de vous proposer ce qui se fait de mieux, avec le produit « Fine Art by Hiscox ». Hiscox est la référence internationale en matière d’assurances spécialisées en protection des œuvres d’art. Si vous désirez en savoir plus sur la couverture proposée, sur la façon dont les œuvres sont valorisées et sur les possibilités de personnalisation du contrat d’assurance, nous vous invitons à prendre contact avec l’un de nos experts Fine Art.

Partager cet article :