Habitation
8 décembre 2022

Chauffages d’appoint : gare au feu !

Très efficaces pour chauffer rapidement une pièce, les chauffages d’appoint mobiles rendent bien des services dans la salle de bains, la chambre d’amis ou le bureau, surtout en télétravail. Qu’ils fonctionnent à l’électricité, au gaz ou au pétrole, leur usage n’est cependant pas sans risque. Danger n°1 : l’incendie. Quelques précautions simples vous permettront d’éviter les accidents tout en profitant d’une chaleur confortable. Suivez le guide !

jeume femme qui  se réchauffe auprès d'un chauffage électrique d'appoint

Chaque année au début de l’hiver, les pompiers constatent une hausse des incendies liés aux chauffages d’appoint. En cause la plupart du temps : une mauvaise manipulation, une négligence à l’installation ou un dégagement insuffisant autour de l’appareil. Des incidents pourtant facilement évitables, à condition de respecter quelques précautions élémentaires.

Bien choisir son chauffage d’appoint

Méfiez-vous des appareils de chauffage d’occasion ou vendus à prix très attractif : leur origine est parfois douteuse et il y a de fortes chances pour qu’ils ne répondent pas aux normes de sécurité actuelles. De plus ils se révèlent souvent plus énergivores. Mieux vaut donc investir dans un appareil récent en vous adressant à des spécialistes qui sauront vous conseiller.

Dans tous les cas, vérifiez que l’étiquette de l’appareil affiche bien la mention CE. Elle garantit que le système répond aux normes de sécurité et de qualité établies dans la législation de l’Union européenne. D’autres normes de sécurité nationales ou internationales peuvent s’appliquer en fonction du type de combustible ou d’énergie (gaz, pétrole, électricité…), renseignez-vous auprès d’un professionnel.

Souvent légers, les chauffages d’appoint se renversent facilement : assurez-vous que l’appareil possède un dispositif anti-chute, qui interrompt son fonctionnement dès qu’il se renverse.

L’installer, mais pas n’importe où ni n’importe comment !

On sous-estime souvent la puissance de chauffe d’un appareil d’appoint. Pourtant le risque est réel de voir s’enflammer subitement des rideaux à proximité, un tapis, un canapé, une corbeille à papier ou même un meuble en bois… C’est pourquoi il faut toujours installer son chauffage mobile éloigné de tout matériel inflammable, y compris des murs.

  • Assurez au moins un mètre de dégagement autour et au-dessus de l’appareil, et évitez de l’installer dans de petites pièces encombrées ou mal ventilées. 
  • Vérifiez que le dispositif est stable et ne risque pas de tomber : évitez de le suspendre ou de le placer en hauteur par exemple. De nombreux départs d’incendie sont causés par une chute inopinée de l’appareil, surtout en présence d’enfants ou d’animaux domestiques.
  • Branchez toujours un chauffage électrique directement sur une prise murale. N’utilisez jamais d’allonge électrique ou de multiprises, cela pourrait provoquer une surchauffe du système et déclencher le feu. Vérifiez également que l’ampérage du disjoncteur du circuit sur lequel vous branchez l’appareil est suffisant.

Que faire en cas de dégâts électriques ?   

Puis-je déplacer mon chauffage d’appoint ? Bien sûr, il est conçu pour cela ! Mais ne tentez jamais de le déplacer lorsqu’il fonctionne et attendez qu’il refroidisse, pour éviter toute surprise désagréable. Manipulez-le verticalement et avec précaution, sinon gare à la fuite !

Attention : tous les chauffages d’appoint ne sont pas adaptés pour la salle de bains. Électricité et humidité font mauvais ménage ! Précisez au vendeur si vous envisagez d’utiliser votre appareil dans la salle de douche.

Quelques précautions pour une utilisation « safe » 

Les combustibles :

  • Butane, propane, pétrole… Chaque dispositif de chauffage est réglé pour un combustible précis : respectez toujours les recommandations du fabricant.
  • Remplissez l’appareil uniquement lorsqu’il est éteint et froid.
  • Ne laissez pas le bidon de pétrole ou la bouteille de gaz à proximité de l’appareil !

Pas d’usage intensif !

Comme leur nom l’indique, les chauffages d’appoint sont conçus pour être utilisés ponctuellement et non comme système de chauffe principal. Sans compter que votre facture pourrait s’en ressentir…

  • Ne laissez jamais l’appareil allumé sans surveillance, surtout en présence d’enfants : éteignez-le la nuit et dès que vous quittez votre logement.

Derniers conseils pour la route :

  • Ventilez la pièce en aérant au moins 10 minutes par jour
  • Un chauffage d’appoint n’est pas un séchoir à linge : ne posez rien dessus, et surtout pas du textile.
  • Faites contrôler et entretenir votre chauffage d’appoint chaque année par un professionnel.

Et bien sûr, veillez à disposer de suffisamment de détecteurs d’incendie dans chaque zone de votre habitation !

Partager cet article :