Habitation
15 octobre 2020

Cet hiver, faites des économies de chauffage : 5 conseils low-tech pour toutes les habitations

Il existe des centaines de petites et grandes stratégies d’économie d’énergie, parfois crédibles, parfois farfelues, et parfois tellement évidentes qu’il serait dommage de ne pas les appliquer. Nous avons fait le tri pour vous permettre de vous lancer au plus vite dans la quête (comptable ou écologique) de réduction de votre facture de chauffage.

#1 Utilisez la chaleur du soleil

Faites de votre maison un collecteur d’énergie solaire. La journée, ouvrez les rideaux des fenêtres orientées au sud pour permettre à la lumière du soleil de chauffer naturellement votre maison. Puis refermez-les la nuit pour éviter les déperditions.

#2 Couvrez les fenêtres les plus froides

Après les fuites d’air, les fenêtres sont la seconde source de froid. Vous repérez rapidement les mauvais vitrages à la condensation qui se forme à leur surface lorsqu’il fait froid dehors et chaud dedans.

Vous n’avez pas le temps ou le budget de les remplacer cette année ? En attendant, vous pouvez les améliorer contre le froid :

  • Installez des rideaux isolants ou ajoutez une doublure thermique à ceux que vous possédez.
  • Placez un film anti-déperdition thermique pour recréer un double ou un triple vitrage temporaire.

#3 Ajustez la température

Il existe une température recommandée pour chaque pièce :

  • 19 °C dans les pièces à vivre (salon, salle à manger, cuisine)
  • 17 °C dans les chambres
  • 22 °C dans une salle de bains occupée et 17°C en inoccupée

Ces valeurs doivent évidemment être adaptées à votre propre ressenti, mais elles sont de bons repères, parfaitement acceptables.

Pourquoi 19 °C ? Car 1 °C de plus, c’est 6 % de consommation en plus (source :  ENOVOS), sur un an, cela se ressent dans la facture.

#4 Réglez la température de l’eau chaude sanitaire

C’est bien souvent l’élément oublié, car il impacte moins directement notre confort. Tant que l’eau sort chaude du robinet, cela nous va.

Une température de 55 °C à 60 °C est idéale. Elle suffit pour toutes les applications domestiques, elle limite le développement des bactéries pathogènes, sans entartrer le chauffe-eau. N’oubliez pas d’y jeter un œil, un mauvais réglage de départ peut persister des années sans qu’on le remarque.

#5 Planifiez la production d’eau chaude

Si vous avez un système de chauffage central au gaz ou au mazout, vous aurez toujours intérêt à produire de l’eau chaude de manière intermittente. Certains systèmes sont prééquipés d’une minuterie, les autres peuvent se la faire ajouter par un professionnel.

En revanche, si vous utilisez un chauffe-eau électrique et que vous avez un compteur bi- horaire, le calcul (financier) mérite d’être fait… En cas d’hésitation, l’argument écologique fera toujours pencher la balance du côté de la minuterie.

Derniers conseils pour la route

Quelques idées supplémentaires, gratuites ou peu coûteuses :

  • Placez des réflecteurs thermiques à l’arrière de vos radiateurs
  • Evacuer l’air présent de vos installations de chauffage
  • Isolez les tuyaux d’eau chaude
  • Isolez votre ballon d’eau chaude
  • Fermez les portes des pièces de vie
  • Ne faites pas sécher vos vêtements sur les radiateurs, ils empêcheraient les radiateurs de fonctionner correctement et feraient tourner la chaudière plus longtemps
  • Évitez autant que possible les chaufferettes électriques, rien ne consomme plus qu’elles
Partager cet article :